cartes allemagne

L’Allemagne est de loin la première puissance économique de l’Europe, dont elle constitue aussi l’État le plus peuplé, après la Russie. L’histoire, plus que le milieu naturel (la superficie est restreinte : moins des deux tiers de celle de la France), explique cette primauté et, en particulier, la précocité et l’ampleur du développement commercial et industriel (celui-ci facilité toutefois par l’abondance de la houille de la Ruhr). Le caractère relativement récent de l’unité allemande (seconde moitié du XIXe s.) est aussi responsable, malgré le poids acquis par Berlin, de la présence de grandes villes (Hambourg, Munich, Francfort-sur-le-Main, Cologne, Stuttgart, Brême, Hanovre, Leipzig, Dresde) jouant toutes un rôle important dans la vie économique, sociale et culturelle du pays. Plus de 85 % des Allemands vivent d’ailleurs en ville. La population est dense (proche de 230 habitants au km2, plus du double de la densité française), particulièrement dans les régions rhénanes. Elle a néanmoins diminué récemment, en raison d’un taux de natalité très bas, devenu inférieur à un taux de mortalité influencé par un vieillissement déjà sensible.

cartes allemagne

Environ le tiers des actifs sont employés dans le secteur industriel, concentré dans ses structures, mais diversifié dans ses productions. En tête viennent les constructions mécaniques (dont l’automobile) et électriques et la chimie, loin devant des branches traditionnelles, souvent en difficulté (comme l’extraction houillère, la sidérurgie ou le textile). L’agriculture n’occupe plus guère que 4 % des actifs, mais satisfait l’essentiel des besoins nationaux. Les services emploient donc la majeure partie de la population active, part témoignant du niveau du développement de l’économie. Environ 30 % de la production (produits industriels essentiellement) sont exportés (principalement vers les partenaires de l’Union européenne et la Chine). Ce taux, exceptionnellement élevé compte tenu de l’importance du marché intérieur, permet de compenser le traditionnel déficit de la balance des services (investissements à l’étranger, solde négatif du tourisme). L’intégration des Länder de l’ancienne République démocratique allemande a été coûteuse (modernisation des infrastructures et équipements notamment) et cette partie orientale du pays connaît toujours un taux élevé de chômage. Mais, après avoir souffert des conséquences de la réunification, l’Allemagne a renoué avec une vitalité économique que la crise mondiale apparue en 2007-2008 n’a pas remise en cause mais qui commence à être affectée par la crise touchant depuis 2010 ses partenaires européens.


Taille: 92 cm

Voir les types de cartes murales:
Poster, Plastifiée Velleda, Vinyle adhésif
Encadrée ou Encadrée magnétique, Cartes plus logo


Livraison gratuite pour toute commande supérieure à 75 €